Mon Test De Cerveau Cerveau Est L

Vlog de l’écriture

Un des paramètres principaux du travail de l'entreprise est le prix de revient de la production. Le calcul du prix de revient de l'unité des aspects séparés de la production, les travaux ou les services et toute la production marchande s'appelle le calcul. Distinguent planifié, de devis, normatif et de rapport (ou réel) les calculs.

Les dépenses sur l'exploitation et le contenu de la production (les dépenses pour le contenu, l'amortissement et l'entretien courant de l'équipement industriel et pod'emno-de transport; du transport de métier; des postes de travail; le remboursement du coût des outils et les adaptations, y compris les dépenses pour leur restitution; les dépenses pour le déplacement à l'intérieur de l'usine des charges par le transport attiré);

La méthode du moyen pesé. À la méthode de l'estimation moyen pesé les dépenses pour la production inachevée au début de la période coïncident avec les dépenses pour la production, commencé à la période donnée, et on définit d'ici un moyen prix de revient. À la définition de l'équivalence des unités de production de la différence des dépenses entre la production partiellement terminée dans la période passée, et les unités de production, est commencé et terminé dans la période en cours, n'est pas pris en considération. Pour la production entièrement terminée le paramètre du prix de revient seulement un.

Les prix de revient de la production appliquent la méthode normative du compte des dépenses pour la production ou, en général, dans les branches de l'industrie de transformation avec massif et la production en série de la production diverse et complexe.

Au déplacement électoral la production passe des séries technologiques de subdivisions à l'intérieur de l'usine, chacun desquelles est construit conformément aux exigences présentées au produit final. Dans cette catégorie se trouvent et les entreprises pétrolières. À, par exemple, la partie de la viande après le chantier entre sur le hache-viande et l'emballage, et puis sur le stock des produits finis. En même temps une autre partie passe le traitement par le fumage, puis fait les bagages et entre sur le stock. Ce moyen peut être appliqué sous de diverses formes.

Conformément à cette méthode la production inachevée est supposée de terminer en premier lieu. Les unités équivalentes dans la méthode sont définies comme il suit : =+*-*, où Eed – les unités équivalentes, Ezp – les unités de la production terminée, Nkp – la production inachevée sur la fin de la période, Nnp – la production inachevée au début de la période, Sz – le degré de l'achèvement en pourcentage.

La définition des dépenses complètes prises en considération et le calcul du prix de revient spécifique dans le compte sur l'unité équivalente. À cette étape on additionne les dépenses complètes porté sur la subdivision industrielle dans l'exercice. Le prix de revient spécifique dans le compte sur l'équivalent fera :

Au déplacement successif chaque produit subit une série identique des opérations. Dans l'industrie textile, par exemple, la fabrique a d'habitude l'atelier à filer et l'atelier de la coloration. Le fil de l'atelier à filer entre à l'atelier de la coloration, et puis sur le stock des produits finis. Le moyen du déplacement ici la production est successif.

Pour les calculs des dépenses on utilise une soi-disante feuille générale des dépenses de la production. Dans elle sont généralisés les dépenses complètes, ainsi que les paramètres du prix de revient spécifique portés sur n'importe quelle subdivision, et la distribution des dépenses complètes entre les stocks de la production inachevée et les unités terminé et transmis ensuite (ou les stocks de la production) la production se trouve.

Les dépenses formant le prix de revient de la production (des travaux,, se groupent conformément à leur contenu économique selon les éléments suivants : les consommations matières (à l'exception du coût de retour ; les dépenses pour la rémunération; les dotations sur les besoins sociaux; l'amortissement des fonds fixes; d'autres dépenses.