4 Types De Faire Des Miniatures

Résistance de grossesse javel positif Mon top lectures de pascal robaglia

Dans les villes de tous les pays en voie de développement la partie considérable du fonds habité et particulièrement à les établissements de la population marginale, se trouve dans l'état très médiocre. En tout selon le groupe des pays en voie de développement sur la construction immobilière massive est destiné environ 1 %. Ce (dans l'expression relative) est essentiel moins que dans les pays industriels.

À la fin du premier quart de XXI s. la croissance annuelle de la population urbaine dans les pays en voie de développement selon un des pronostics de l'ONU sera faite environ 90 millions par personne. Cela conduit à l'absorption par les villes des terres agricoles. Mais notamment dans la plupart des pays en voie de développement, où est fréquent (particulièrement à Afrik la partie de la population urbaine s'occupe de l'agriculture, se manifeste particulièrement douloureusement le manque grandissant des espaces agricoles. Un tel "" des villes aggrave aussi l'état écologique des territoires urbanisés dans les pays en voie de développement.

Dans certains pays en voie de développement on accumule la certaine expérience selon la collecte, la conservation et l'utilisation des déchets fermes. Cela, avant tout, se rapporte à Costa-Rica. Mais cela seulement les exemples unitaires. Même dans l'agglomération la plus développée économiquement "le troisième monde" San Paula (la plus grande ville de l'Hémisphère australe) est absent des places suffisantes pour la conservation et l'utilisation des déchets fermes. En région la moins développée du Brésil - sur le Nord-est la plupart n'ont pas les moyens pour l'organisation de la collecte des déchets fermes. Et cela se passe dans le pays entrant dans le nombre des États du monde avec le plus grand volume de la production industrielle.

La diffusion de la construction municipale des territoires sur défavorable sous les conditions géotechniques et écologiques du territoire (les pentes de montagnes avec une forte érosion, les hautes montagnes, les terrains marécageux ou chauffés et autres semblable des places.

L'état écologique des villes dans les pays en voie de développement est influencé par la faiblesse de l'économie d'eau et la modicité de l'approvisionnement en eau. Il est caractéristique que dans la plupart d'eux la consommation de l'eau sur 1 habitant est seulement un peu plus haut biologique du niveau nécessaire. De plus la qualité de l'eau, en général, ne correspond pas aux standards internationaux. Ce, assez souvent, est caractéristique et pour les régions possédant les ressources considérables d'eau. Même en Amérique latine, où l'économie d'eau se trouve à un plus haut niveau en comparaison d'autres régions des pays en voie de développement, seulement environ 2/3 populations urbaines sont assurées par l'eau des réseaux spéciaux. Mais la qualité de l'eau souvent peu élevé à cause de diverses pollutions.

- La division distinctement exprimée est territoriale-patrimoniale des territoires municipaux avec la mise en relief des aires de la résidence des groupes avec de hauts moyens revenus, bas et minimaux ("la ségrégation sociale");

Presque dans tous les pays en voie de développement s'enregistre l'aggravation s'accroissant de l'état de l'environnement dans d'autres agglomérations de la capitale et sur les territoires adhérant à eux. C'est conditionné, en particulier, par ce que dans les pays "du troisième monde" est typique un haut rattachement territorial des industries "polluant" aux plus grandes et grandes villes.

** Dans les villes industrielles s'enregistre une nouvelle spire (un nouveau stade). Elle est liée ce que les groupes pauvres de la population sont évincés graduellement des régions centrales de la ville. Se passe une sorte de ceux-ci "" (. Le procès de la Renaissance et l'augmentation du rôle socio-économique des parties centrales des villes a reçu le nom "". Elle n'a pas encore abordé les plus grandes et grandes villes dans les pays en voie de développement.

Une telle, allant d'après le type "la croissance économique sans développement économique" (selon la terminologie de certains savants), a reçu le nom " les existences" ou "de consommation ". Un tel plusieurs phénomènes de crise sont inhérents. Certains d'eux sont liés à l'état du milieu municipal naturel.