2h Pour Bien La Vivre

Comment connaître son niveau en 2 min

La méthode du compte des taux selon les régimes d'assurance massifs hasardeux à la base de l'analyse de la statistique se trouvant d'assurance (le caractère déficitaire réel) pour la période définie du temps ou en l'absence de tel utiliser la base statistique d'information (la statistique démographique, la mortalité, l'invalidité, le traumatisme industriel etc.).

Au transport des produits dans les véhicules fermés ou sous le recel dans les conditions de leur L est admis transporter sans emballage, avec la protection des parties séparées des produits, l'application de la tare suivante et les moyens auxiliaires d'emballage :

Les transports par les transports routiers avec n'importe quel nombre des surcharges – par les chemins avec la couverture d'asphalte ou en béton (les 1-er catégories sont chères) sur la distance plus de 1000 km; selon de pavé (sont chers des 2-ème et 3-ème catégories) et les chemins de terre sur la distance plus de 2 50 km avec par la vitesse, qui admet le véhicule;

Aux transports maritimes apparaissent les charges en conséquence du coup ou la chute de la charge, ainsi que les coups horizontaux pendant le placement de la charge, la pression dans les piles dans les cales, la compression intensifiée de la charge en conséquence de quille ou le roulis du navire. Particulièrement cela se fait sentir aux transports maritimes internationaux. Sur la charge exerce l'influence la vibration, ainsi que l'eau (particulièrement sur le pont du navire et au stockage des odes par le ciel ouvert) et l'humidité condensée se formant à l'intérieur de l'emballage à cause d'une haute humidité relative de l'air et à l'échange rapide des températures (qu'est particulièrement caractéristique pour l'emballage de conteneur).

La tâche principale, qui est mise à la construction des tarifs d'assurance selon les risques patrimoniaux, est liée à la définition de la somme probable du préjudice venue sur chaque assuré ou par unité de la somme d'assurance.

Les transports par les divers moyens de transport – aérien, par voie ferrée dans leur combinaison entre lui-même et avec les transports routiers portés vers les conditions le transport de L avec le nombre total des surcharges 3-4 ou vers les vraies conditions du transport; par eau (excepté la mer) en commun avec les transports portés vers les conditions du transport de L, avec le nombre total des surcharges pas plus de quatre.

Les régimes d'assurance massifs hasardeux sont considérés ici les régimes d'assurance embrassant le nombre hypothétiquement considérable des sujets de l'assurance et les risques d'assurance, les objets se caractérisant par l'homogénéité de l'assurance et la dispersion insignifiante dans les montants des sommes d'assurance.

Aux aéroexpéditions aux fins de l'allégement le poids est utilisé par les containers du carton gaufré conformément aux standards élaborés (l'association internationale de navigation aérienne). Le placement de la charge est confortable dans ce cas à ce qu'il peut s'installer par n'importe quels moyens de manutention.

L'emballage n'influence pas d'habitude l'augmentation du coût des charges transportées, mais parfois augmente beaucoup les frais improductifs. En même temps l'économie sur l'emballage augmente considérablement le risque des pertes de transport qu'oblige les organisations d'emballage et d'expéditeur de faire l'attention de l'expéditeur aux charges probables à la ligne et proposer de réaliser l'emballage régulièrement.

Les délais du transport et la conservation intermédiaire aux surcharges ne doivent pas excéder 1 mois pour les conditions du transport de L, 3 mois – pour les conditions Avec et 6 mois – pour les conditions de J.Dopouskaetsya augmenter le délai du transport et la conservation intermédiaire des produits aux surcharges aux frais des délais de la présence dans les conditions stationnaires.

La période finale de la présentation de l'emballage des charges d'exportation est le marquage propre lisible. Elle est un important élément et la condition sine qua non à la présentation à l'assureur de la demande de la perte. En cas de la perte le marquage irréprochable peut devenir le facteur décisif pour la demande de l'exigence à l'assureur sur le remboursement.